Le Pont des Arts et des Rencontres Culturelles Blanche Maynadier

une nouvelle parution de Michelle Chevalier

recueil de Poésie :  L'ESCALE DES GOELANDS

Préface de Martial Maynadier

directeur de la Collection le Parc

Michelle Chevalier nous offre un deuxième recueil de poésie qui nous fait respirer les embruns de l’océan et nous donne l’envie du grand large. Ce recueil témoigne d’une expérience de vie inattendue dans un appartement de Rochebonne, aux portes de Saint Malo durant les quatre années qui viennent de s’écouler. En ces temps de menace et de confinement que nous venons de traverser, Michelle eut la chance de bénéficier d’une véritable « bulle malouine » transformant l’univers des contraintes en un merveilleux espace de liberté créative. Elle écrivit en effet beaucoup durant cette période, et le plus souvent sur l’espace marin l’environnant.

« Fille du bord de mer », elle le fut dès l’enfance, et l’eau dans tous ses états lui est demeurée familière.  En dépit de l’atmosphère des temps, des deuils qui l’ont frappée, des difficultés traversées, c’est un livre de réconfort qu’elle nous offre, au moment même où elle doit renoncer à cette habitation qui lui apporta tant de soutien. Elle loge en son livre, ses souvenirs et rêveries et les partage avec nous, pour notre plus grand plaisir de lecteur. C’est avec gratitude que nous la remercions de cette convivialité maritime.

LA GUERISON DE TIERSDEBROSSE Michelle Chevalier- Salomé Malevergne

ARTICLE SUR TIERSDEBROSSE dans le Journal de l'EURE

TIERSDEBROSSE Album pour petis et grands ...et ....Côté Coeur, Côté Jardin : recueil de Poésies

TIERSDEBROSSE

L'Auteure
Michelle Chevalier, accordeuse et éveilleuse de voix, pratique pour son plaisir le chant et la plume. Elle s’amuse ici à vous offrir un récit décalé qui a pris naissance au pied du Mont Mézenc, en l’été 2014.
Le Personnage
Tiersdebrosse, un personnage au poil et pas rasoir, dans une histoire,
il faut bien le dire, quelque peu tirée par les cheveux !
L'Illustratrice
Papiers, tissus, boutons, paille, cailloux, poils, Salomé Malevergne collecte des petits bouts de rien, ça et là, et crée des mondes qui amènent les enfants, mais pas que, à la curiosité et à la découverte de ce qui les entoure.

Côté Coeur Côté Jardin

Préface  de Martial Maynadier

Directeur de la Collection Le Parc

J’ai rencontré Michelle Chevalier en 2000, au chœur Véga, avant même de créer le Café Poétique d’Evreux, à l’hôtel de la Biche,  l’année suivante. Elle en fut l’une des plus fidèles. En 2002, elle participait, avec moi aux ateliers d’écritures mis en place par la médiathèque d’Evreux sous l’égide de Luis Porquet. Ce fut un beau moment qui lui donna, le goût d’écrire et la confiance en la page blanche incitative et non paralysante. Nous avions déjà partagé en 2001, l’expérience du désert, cette autre grande page à parcourir où s’inscrivent les pas de l’essentiel.  A partir de 2006, elle fut la plus assidue aux moments d’écriture que j’organisai, d’abord à la Biche, puis dans les locaux de l’ancienne Ecole Normale d’Evreux Saint Michel.

Cette fois-ci, c’était le poète Christophe Lamiot, alors mon collègue dans cet établissement, qui animait l’atelier.

En 2008, Michelle Chevalier contribua grandement à la création de l’association Le PONT DES ARTS ET DES RENCONTRES CULTURELLES BLANCHE MAYNADIER. Sans abandonner ses activités d’art lyrique, elle développa de plus en plus ses capacités d’écriture, en déployant ses dons de créativité et de fantaisie.

Inscrite dans plusieurs associations poétiques, l’Ouvre-boîte à poèmes de Soisy-sous-Montmorrency, Poésie et Nouvelles en Normandie à Pont Audemer ; elle a également participé à plusieurs stages liés à l’écriture, en particulier aux Estables, en Haute Loire, à l’initiative de l’écrivain poète, Sylvain Josserrand.

Issu de  ces travaux de stage, un album, original et drôle naquit : TIERSDEBROSSE, publié au printemps 2015  dans la collection Le Parc, avec des illustrations de Salomé Malevergne. 

Michelle Chevalier a participé à de nombreuses publications collectives et il était plus que justice qu’elle rassemble à présent un florilège de ses textes poétiques, rédigés de 2001 à 2015.

Vous trouverez dans cet ouvrage près de 80 poèmes,    regroupés selon diverses rubriques correspondant aux facettes d’inspiration de l’auteure. Les textes ont été classés de manière chronologique à l’intérieur de chaque section.

 Le livre peut être parcouru, comme au hasard d’une promenade en liberté, il peut aussi être lu du début à la fin. Le plaisir sera le même, et l’envie de le reprendre se manifestera certainement pour relire ces poèmes, emplis de fraîcheur, de délicatesse d’humour ou de gravité. Bonne lecture. Et sans doute, vous en redemanderez…..  

Un poème du recueil:

Au jardin d’amour

A Jacqueline Lemiègre

Ou es-tu mon amie ?

« Je suis le blanc de ta page

Tu ne peux me voir »

Qui aurait dit qu’un jour

Tu partirais si vite hors de notre vue ?

«Je suis tranquille et humble dans ma retraite

Couvre ta page de rimes, je te fais signe ! »

Amie, pourquoi t’enfuyais-tu cet hiver

Après les moments d’écriture ?

Tu taisais ce qu’auparavant tu m’aurais conté

Même ton sourire s’était ombré

Se peut-il que tu pressentais

Toi, la clairvoyante

Que tu étais sur le « départ » ?

« La terre m’a tout donné » disais-tu

Et te voilà tombée au jardin d’amour !

Ici, on te rend hommage

Comme on peut

Avec des forces si minces

Face à l’immensitude où tu goûtes un repos mérité

Aujourd’hui, c’est un nouveau printemps

O Combien tu aimais cette saison joliette !

Et la terre, telle un destrier ardent

T’a emportée résolument

En princesse que tu es

Tu restes dans mon cœur

Guichainville 20.03.2015

Derniers commentaires

10.05 | 13:25

Hello Didier,
Après Art-Cœur, un autre point de contact avec tes mondes poétiques, j'attends la prochaine rencontre avec impatience,
Christian

24.04 | 07:54

"La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer le silence" (Miles Davis)

08.11 | 18:36

Bonjour, j'ai cotoyé votre maman à Molay et je voudrais vous envoyer une photo que j'ai prise devant sa maison natale

07.08 | 16:21

Partagez cette page