YVRIE YVRIE LOISEAU , "L’ENVOLEE DES NUITS BLEUES"

 

 

Le vent caresse ma peau

Et sa flamme brûle mon cœur

Que voulez-vous ?

L’Oiseau se met à écrire ses rêves…

Ses rêves et ses rêves

Sortis des fonds-marins.                    

 

Yvrie Loiseau a reçu le premier prix de poésie 2017  

au Gala littéraire des auteurs antillais BLK

 

 

EXTRAITS

 

La rivière

 

J’aime la rivière

Quand l’eau glisse sur les rochers

Coquinement enlacés

J’aime la rivière

Quand le rire du soleil

Enveloppe fièrement son eau

J’aime la rivière

Quand reflète mon image

Engourdi mon esprit

J’aime la rivière

Quand la poésie habite mon corps

Et m’invite à voyager sur la lune

J’aime la rivière

Qui me libère du blues

Et me protège avec ses eaux claires

J’aime la rivière

Qui dès le matin

M’enveloppe dans sa rosée

J’aime la rivière

Qui me fait oublier mes nuits

Pour m’accorder avec le jour

Cependant, je ferai de chaque jour de ma vie

Une rivière d’amour remplie de petits cailloux dorés.


 

 

 

 

Le temps de la neige

 

Ce réveil matin

Mes yeux remplis de brume

Je regarde les toits des maisons

Enveloppés de ton manteau blanc

Perchée de mon troisième étage

Une passante sous son parapluie

Comme pour s’abriter de tes flocons

Me renvoie le froid du dehors

Paysage glacial pour oublier l’été

Les vagues déferlantes   sur la plage

Que s’envole ma peine

Pour ne penser qu’à toi

Couleur pure tombée du ciel

Pour nous annoncer le rêve d’une fin d’année.

 

 

 

 

 

 

 

Mabwiya épi ti moustik

 

Dan gran lannuit nwè-a

Ti zétwal ka kléré

Konpè mabwiya mété'y ka véyé ti moustik

Pou lové lang li

Mé, ti moustik kompwann i malen

Ti moustik ka tounen kon an manèj

Alantou tèt konpè mabwiya

Konpè mabwiya voyé an kout lang flap

I valé ti moustik ki rantré an fal li… flip

Konpè mabwiya soukwé tèt li

Épi, I lévé gadé an syèl pou wè ti zétwal

Ti zétwal ki ka kléré pou montwé'y chimen

Ka mennen koté lafanmi ti moustik ka rété.

Mé, anlè chimen konpè mabwiya jwenn kouzen ti moustik

Tout la fanmi ka suiv kon an twoupo yenyen anlè an mal pyé

Konpè mabwiya tiré kout lang a dwèt, a gòch, douvan, flip flap flop

Épi I valé tout jénérasyon ti moustik

"Manmay-la, pa té rété ayen ankò!" di lafanmi ti moustik

Tan pou konpè mabwiya plen fal li

Douvan jou garéy, ti zétwal disparèt

Konpè mabwiya mété kò'y ka kouwi,

Pas i sav solèy kléré pa pou jwenn pyès mabwiya

Dan laprésipitasyon konpè mabwiya kaka anlè tou masonn

Anba fèy, anlè fèy, ou té ka suiv li alatras pou dékouvè ki koté i ka séré.

Sé pou sa tout moun ka di lé bonmaten :

Ah ! Mabwiya pasé isiya

 

La traduction des poèmes en créole est proposée dans le recueil....