LES ROMANS DE ROGER PAUL

 

 

 

Roger Paul est issu d’une famille auvergnate originaire d’un petit village, au cœur du massif du Sancy. De longues années, il a été fonctionnaire. Aimant la littérature, il vient d’écrire son septième  roman.

Le quatrième dans la collection le PARC

 

L'EPREUVE

Les vacances sous le soleil du Maroc auraient pu être exquises pour ces deux amies parties à la découverte de la beauté de ce pays qu’elles avaient appris à connaître dans des livres de voyage qui leur vantaient sa richesse culturelle, son accueil, la beauté de ses plages, l’évasion vers des lieux insolites, une autre vie, une autre culture, un riche patrimoine qu’elles voulaient découvrir de l’autre côté de la Méditerranée.

À son retour en France, Charlotte se voit confrontée à une situation difficile qu’elle n’attendait pas.

Une histoire remplie de soleil, d’émotions, de souffrances, mais aussi d’espoir.

Un jour, Charlotte reviendra au pays de ses racines, comme un marin regagne son port d’attache, elle surmontera l’épreuve traversée pour vivre des moments intenses.

 

 

 

 

 

LIBERATION

 

Préface

de Martial Maynadier, directeur de la Collection le Parc

 

Roger Paul, nous propose un nouveau roman dans la veine des précédents, et ceux qui ont aimé ses personnages, issus du quotidien, engagés dans une vie réelle, ayant à surmonter les difficultés et les peines, mais allant résolument vers leur destin, apprécieront ici les héros (ou plutôt les « anti-héros ») de cette belle histoire de notre temps.  Toujours en lien avec la modernité et ses problèmes les plus vifs, et ne craignant pas les sujets polémiques, l’auteur se penche cette fois sur l’identité sexuelle, la construction de la personnalité, la question du couple. Sans aucune lourdeur, ni complaisance, il nous retrace un itinéraire de vie, sombre au départ, dans la dépendance d’une tyrannie familiale que des parents, même aimants et protecteurs, tissent autour de l’enfant, surtout quand il est unique. Le parcours de construction de soi n’est aisé pour personne, il dépend des hasards apparents de la vie, qui sont peut-être un destin. D’étapes en étapes, une vie se construit, faite de rencontres et de voyages, de découvertes, d’échecs, d’impasses, de deuils, de résilience, de courage.

Comme son instinct d’écrivain du réconfort l’y pousse, l’auteur ne se livre ici à aucune « descente aux enfers », (nous ne sommes pas dans un récit à la Zola) mais, bien au contraire, nous assistons au parcours positif d’une libération. Le livre peut se lire, comme c’est souvent le cas dans les romans de Roger Paul comme une parabole. Les personnages tout réalistes qu’il soient sont également des « emblèmes » d’humanité, des images qui nous éclairent. Et le message ici essentiel est que la vraie libération heureuse ne peut s’atteindre seul, et que c’est l’amour partagé, qui nous en donne l’accès.

 

 

 

INTERDITS

Amina a vu le jour rue de Belleville, une artère pleine de couleurs, de chaleur, d’histoires, d’anecdotes, où de nombreux émigrés ont posé leurs bagages. Beaucoup sont venus des pays de l’autre côté de la méditerranée pour construire une nouvelle vie.

Amina, poursuivra des études de médecine. Une histoire qui pourrait être banale. Mais elle connaitra des difficultés relationnelles avec son frère Fouad, qui n’acceptera pas sa libération de femme.

En couverture d'INTERDIT  Ouarzazate au Maroc et Chenonceau en France

 

 

 

 

LA BLESSURE DU SOLDAT 

 

Antoine aurait pu connaître une vie d’agriculteur dans son village d’Auvergne. Après avoir participé à des opérations durant la guerre d’Algérie où il sera blessé, il reviendra dans son village et connaîtra l’ennui, le mal-être. Avide de découvertes, d’aventures, un jour de septembre, Antoine, prendra l’avion qui le conduira sur les îles du Pacifique, en Nouvelle-Calédonie

 

Une belle histoire pour ce jeune paysan, qui a osé partir loin de sa terre natale, pour vivre une nouvelle vie. L’histoire d’Antoine a été écrite à partir de faits réels.