LES ROMANS DE SANDRINE JOUFFROY

OMBRES ET CENDRES

 « Sandrine Jouffroy, après La Spirale du temps qui nous transportait dans l’Egypte ancienne et le Paris des années folles, nous fait, à présent, explorer la France de Louis XIV, ou plutôt le revers de ce siècle du Roi Soleil.  Comme le titre l’indique c’est la part d’ombre qui est le lot de ses héroïnes, (cette fois mère et fille), traversant les épreuves les plus rudes.  Symboliquement, le personnage de la mère vient des confins extérieurs du royaume, des classes les plus démunies et c’est dans le travail des cendres, en s’associant à une troupe de ramoneurs savoyards qu’elle rejoindra notre pays.  L’itinéraire des deux femmes est comme irrésistiblement attiré par la lumière de Versailles où un étonnant destin les attend… »   M.M.

La spirale du temps             

nouvelle égyptienne

 de SANDRINE JOUFFR0Y

 

 

Avant propos

 

UN ROMAN D’AMOUR  qui nous emporte dans la spirale du temps :

Sandrine Jouffroy connue de longue date  en haute Normandie et bien au-delà, pour son érudition musicale et sa grande capacité à conduire et gérer les Chœurs,  révèle ici un talent nouveau, une érudition historique et une connaissance du Cœur, qui lui permettent, en quelques dizaines de pages de « scotcher » son lecteur, avec  une rare habileté littéraire.

Elle nous entraîne, au présent, dans l’Egypte ancienne au temps des pharaons, pour y présenter l’histoire à suspense d’un amour hors norme, et, sans transition, nous voilà projetés à Paris dans le monde frivole des années folles, où une nouvelle histoire s’engage qui rejoint mystérieusement la première. Mais est-ce bien une autre  histoire, ou la même éternelle, celle des amants, ou amantes, habités d’un feu que ne saurait éteindre les sables du temps tournoyants dans une spirale sans fin.

Le prologue, qui pourrait être un épilogue, nous donne la clé de ce jeu avec l’éternité, à moins que ce ne soit l’épilogue,  qui pourrait être un prologue, qui ne nous livre le secret, et la clé de ce très beau roman d’amour, dont la modernité et l’originalité ne manqueront pas de surprendre et d’intéresser l’amical et bienveillant lecteur auquel s’adresse avec proximité et chaleur humaine l’auteure.   

                                                                                          Martial Maynadier