MES CAHIERS D'ECRITURE / SUR LES AILES DU TEMPS

 

Avant-Propos de Martial Maynadier

Directeur de La Collection le Parc

 

Après Sur les ailes du Temps, recueil de poèmes qui s’est inscrit parmi les premières publications de la Collection le Parc, Janine Germa nous propose ici un second livre qu’elle intitule modestement Mes Cahiers d’Écriture. Bien sûr une continuité se révèle, entre les deux ouvrages, dans les évocations délicates et sensibles d’un rapport à la vie et aux autres qui va vers l’apaisement et la sagesse d’un savoir-vivre-heureux.  Mais le ton et le style ont évolué, les mots s’écoulent avec une fraîcheur et un naturel qui se dispensent le plus souvent de la rigueur métrique du vers pour atteindre à une prose poétique fluidifiée. La musicalité toujours présente, nous rappelle que Janine n’est pas que femme de lettres, mais aussi de chansons. Elle s’essaie en toute liberté à divers styles, dont le Haiku qui se rapproche cette fois de sa pratique de l’art plastique en ciselant des paysages ou des sensations.

Au final du recueil, deux évocations de sculpture et de peinture d’amies font correspondre textes et images.

Ce livre poursuit donc et prolonge vers de nouveaux horizons une belle entreprise poétique de partage et de convivialité qui ne peut que ravir le lecteur.

 

 

Quelques poèmes 

 

LIBERTÉ

 

Heureux papillon qui vole libre et se pose où il veut !

Il offre sa beauté simplement au regard du passant.

Comme lui, libre, le passant l’est -il ?

Pourtant, cette beauté hier, n’était que chrysalide en prison dans son cocon !

Comme elle, prisonnier le passant l’est-il ?

Je suis ce passant ….

J’ai filé avec patience et joie mon propre cocon

Je suis devenue ivre de beauté et libre…

Comme le papillon.

 

MONDE INVISIBLE

 

Les salamandres, artisans de la nature, protègent par leur chaleur les germes dormant sous terre.

Petits serpents de feu, elles aident à l’éclosion du printemps à venir.

Dans notre hiver, ressentons chacun dans nos cœurs, s’animer ces flammes dansantes, lumineuses, et remercions ces gardiens silencieux du monde invisible.

 

 

 

 

MON AUTOMNE

 

 L’automne dévide son écheveau de laine doré.

Des gouttes de pluie sur le grand arbre scintillent et ramènent Noël dans mes pensées.

La nature se referme dans le centre de la terre, et mon cœur se serre…

J’ai vécu de nombreuses saisons avec ses joies et peines

Mais sous ce ciel encore un peu azuré

Je me sens apaisée.

Je n’ai plus rien à prouver ;

J’ai donné et donné encore…

et recherché toujours plus loin en moi le sens de ma vie.

Je l’ai trouvé dans ces dernières années

Et ne me plaindrais plus de mon sort !

Maintenant je sais ce que veut dire « AIMER »

 


 

PAS ENCORE LUI

 

L’amour a frappé à sa porte, mais il n’a pas ouvert.

Ses yeux étaient encore couverts de poussière !

Il n’était pas préparé à recevoir ce cadeau

C’était trop tôt….

Resté à la surface de la vie

Sa peur l’a enseveli !

Demain, osera- t-il être vraiment lui ?

 

 

 

TROUVILLE

 

 

De la fenêtre je vois la mer onduler silencieusement, bordant de sa dentelle blanche la plage qui se réveille doucement.

Matin enchanteur…

Image magique, miroir de la grande paix intérieure qui s’installe en mon cœur.

Cela vaudrait la peine de rester dans cette vision

comme si le désordre n’existait pas..

 

 

 

 SUR LES AILES DU TEMPS

recueil de poèmes de JANINE GERMA

Janine Germa propose ici les Poèmes d’une vie dans une œuvre littéraire qui prolonge ses créations plastiques. 3 œuvre sculptées  de Janine Germa sont présentées en illustrations.   

 « Ce n’est pas une fille ordinaire qui vous livre ici quelques repères.

Série d’empreintes où il faut jongler avec des verbes comme chanter, conter, rimer, aider, aimer, soigner, respirer, donner, sculpter, écouter, marcher, conseiller…

Elle est chansons, elle est poèmes.

Elle est un foisonnement où amour et amitié font bon ménage… »